Les escouades de la Vierge Marie

Forum conçu pour expliquer ce que sont concrètement les escouades de la Vierge Marie, de synthétiser les divers petits noyaux, et d'y faire son engagement personnel, ... dans la pure foi et l'obéissance en l'Eglise catholique de Rome
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Billet 9 - 25 mai 2016. Comment le Seigneur s'y est prit pour me pardonner !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 107
Localisation : Tôtes

MessageSujet: Billet 9 - 25 mai 2016. Comment le Seigneur s'y est prit pour me pardonner !   Jeu 26 Mai 2016 - 2:35

Comment le Seigneur s'y est prit pour me pardonner !



Aujourd'hui, la messe est à 18h00.
Rien de bien spécial avant dans la journée, si ce n'est qu'en fin de matinée, j'ai pu parler de pas mal de choses avec Patrick, mon frère. C'était génial, il à l'air de supporter de mieux en mieux ses douleurs, qui pourtant ne s'atténuent pas.
Et aucun moment d'énervement extrême, comme à l'accoutumée.  
On retrouve à chaque fois de plus en plus de complicité fraternelle dans nos échanges.
Merci Seigneur, merci Marie, et merci à Van. C'est aujourd'hui le dernier jour de la neuvaine, dont Patrick fait parti des personnes qui lui ont été présentées !



Sinon, j'ai désiré partir à la messe à pied, ce soir, mais une bonne demie heure à l'avance, afin de pouvoir faire adoration devant le tabernacle, pour pouvoir être seul un bon moment avec Jésus, avant que Ginette et Antoinette n'arrivent pour préparer la célébration, ce qui me perturberait pas mal, du fait de leur manque de discrétion (surtout l'une plus que l'autre ! lol). Mais je n'ai aucun sentiment d'agacement envers elle de cela. elle est comme ça, point, et j'aime son âme. C'est ma grande sœur en age, mais bien plus ma petite cadette sur le plan intellectuel. Elle est donc bien plus sainte que moi, toute dévouée à l'Eglise et à la paroisse, et je l'aime pour ce qu'elle est au regard de la Trinité.
Aussi, plutôt que de ruminer en moi des sentiments néfastes sur ses agissements, comme beaucoup de soi disant cathos ont à son propos, j'ai trouvé le remède de venir beaucoup plus tôt, avant qu'elles n'arrivent toutes les deux, pour avoir le temps d'être en présence du "prisonnier du tabernacle", et ainsi pouvoir les aider à préparer et discuter un peu, avant que l'abbé n'arrive.



Donc, je pars à pied, et arrivé presque à la route nationale, je croise une jeune femme accompagnée d'un enfant.
Je ne l'ai jamais vu, je ne la connais pas du tout, alors qu'elle semble se diriger vers ma citée.
Plus j'avançais vers eux, mieux je pouvais distinguer les traits de son visage, et à aucun moment elle n'a tourné son regard vers moi. Rien d'anormal jusque là. Dans nos mœurs de ce siècle, tout le monde à plus ou moins prit l'habitude que quand on ne connait pas, on ne se dit pas bonjour et on ne se regarde même pas.
Mais je ne sais pas pourquoi, (du moins sur le moment), quand je suis arrivé à leur hauteur, j'ai regardé la jeune femme, et je lui ais dit un grand bonsoir. Surprise, elle m'a salué d'un petit signe de tête, accompagné d'un tout petit timide bonsoir au moment ou nous sommes croisé, et ainsi perdu de vue.
C'est alors que j'ai entendu une jolie voix d'enfant, me disant un grand et jovial "bonjour monsieur" !



Et là, c'est comme un glaive qui m'a traversé le coeur !
Pas un instant je n'avais regardé l'enfant. Au point de ne toujours pas savoir si c'était un petit garçon ou une petite fille !
Comment avais-je pu complètement et délibérément l'ignorer à ce point !
C'aurait été une scène de film, j'aurai injurié de tous les noms cette ordure qui avait à ce point eu ce sale mépris pour cet enfant ! Et ce salopard, c'était moi ! 
J'avançais toujours cependant, et m'approchais de plus en plus de l'église, tout en continuant d'entendre dans ma tête ce "bonjour monsieur" à la voix de passereau qui n'a pas encore pris son premier envol.
Quelle torture !



Me voilà devant l'église. je n'hésite pas, je vais au tabernacle, et là je me met à genoux, suppliant le Seigneur de me pardonner. Je remuais dans mon âme "laissez venir à Moi les petits enfants" ! et toutes les Paroles de Jésus sur les enfants remontèrent en mon coeur. Puis, je rouvre les yeux, je monte mon regard "au hasard", et mes yeux se posent sur la statue en plâtre blanc, celle que je ne sais pas bien s'il s'agit de Marie avec l'enfant Jésus âgé d'environ 5 ans, ou de sainte Anne avec Marie âgée du même age ! 
Mon ressenti fut alors effroyable. C'était comme si, à travers cet enfant que j'avais purement ignoré, en fait, j'avais renié Marie , j'avais renié Jésus !



Alors me vint la pensée de ne plus rester là, devant le tabernacle, mais d'aller attendre l'abbé sur un banc à coté de la sacristie, afin de lui demander s'il voulait bien me confesser avant la messe. J'étais résolu qu'au cas ou il ne le voudrait pas ou ne le pourrait pas, faute de temps, je partirai, je n'assisterai pas à la messe, et surtout je ne communierai pas, avec ça dans le coeur. Que je viendrai encore plus tôt demain matin, avant les laudes, pour qu'il puisse me confesser.




Il arriva, je lui demanda, et il accepta. 
Le temps qu'il se mette en habit sacerdotal, je voulu alors me mettre en prière, mais une pensée resurgit en moi.
Celle d'un péché que j'avais commis depuis ma dernière confession, qui avait été seulement deux jours auparavant. 
Et ce péché, je l'avais commis le soir même de ma confession de l'après midi. 
J'en avais été perturbé la nuit, et le lendemain matin, mais peu à peu, je l'avais relégué aux oubliettes, jusqu'à ne plus m'en souvenir aujourd'hui. Mais le Seigneur Lui, s'en souvenait.



Et c'est comme ça qu'il à voulu m'en débarrasser ce soir. 
Merci mon Dieu, merci, je t'aime !
Alléluia !

_________________
Je ne souhaite rester qu'un petit burin dans la main du sculpteur, qu'est Jésus-Christ, Notre Divin Seigneur
Revenir en haut Aller en bas
http://lesescouadesdemarie.forumactif.org
 
Billet 9 - 25 mai 2016. Comment le Seigneur s'y est prit pour me pardonner !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Les escouades de la Vierge Marie :: Mon tiroir secret :: Mon tiroir secret-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet